Le bonheur... à l'arrêt

Il faut quand même que je vous dise...

 

Vous le savez, ma série Le Bonheur... est conçue comme une exploration en cinq volets. Cinq tomes durant lesquels Chloé grandit, prend de l'assurance, se stabilise (ou pas). Les deux premiers volumes sont parus en 2013 (le Bonheur en cinq lettres et Le Bonheur en cinq mensonges). On en est là.

La suite est au chaud dans un fichier de mon ordinateur, quasi prête.

 

Alors que Le Bonheur en cinq lettres est préslectionné pour un prix prestigieux à destination de lycéens, alors que Le bonheur en cinq mensonges vient d'être sélectionné parmi les coups de coeur du trimestre de La Mare aux mots et que de nouvelles critiques fleurissent régulièrement, toujours élogieuses (c'est ici, mis à jour régulièrement), l'éditeur décide de "mettre la collection Galapagos en sommeil", faute de rentabilité.

 

Il n'y aura donc pas de suite - ou pas chez le même éditeur.

 

Dommage, très dommage. Les lecteurs en redemandent (merci à vous!). Moi aussi, je me suis attachée à Chloé et à son entourage. Mais les impératifs économiques priment... La dure vie du monde éditorial.

Certes, mes textes ne sont pas visés personnellement : la collection entière disparaît. D'autres séries sont avortées. Royalement, l'éditeur me glisse même que mes romans sont excellents.

Mais euh, au final...

 

Pour l'instant, je m'interroge : scinder la suite et la proposer à un autre éditeur ? Mais c'est compliqué, tout a été conçu pour être en cinq volets. Et quel éditeur voudrait d'une suite sans posséder le début ?

Changer les éléments principaux et créer un nouveau personnage dont les aventures prendraient la suite de celles de Chloé ? Mmh, pas sûr que ça fonctionne. L'univers de Chloé est très particulier.

Oublier tout, hausser les épaules et repartir sur un autre projet ? Bien sûr, mais c'est tout de même dommage...

 

Je ne sais pas, j'hésite. Et j'enrage !