Retour de Désertines

Michel Cordebeuf en pleine animation (désolée, je n'ai pas pris de photos perso)
Michel Cordebeuf en pleine animation (désolée, je n'ai pas pris de photos perso)

A Désertines, j'ai rencontré des élèves passionnés et passionnants.

 

Les classes de 5è de Mme Abdellak et de M. Furet avaient réalisé de magnifiques livrets sur un de mes livres qu'ils avaient lu. Parfois très inventifs : un arbre en papier, une maison en volume, un parchemin...

 

Les classes et le CDI étant équipés de "vieux" livres (je veux dire de livres que j'ai écrits il y a plus de sept-huit ans), j'ai eu le plaisir de parler de Perdus dans la forêt, La maison des soupçons, En scène les 5è, Jeux de famille... C'est bien, ça change !

 

L'après-midi, j'ai rendu visite aux CM de l'école Elsa Triolet. Là encore, d'anciens livres au programme. Je n'avais pas eu l'occasion de reparler des Petits génies de la magie depuis longtemps !

 

Un bonheur de rencontres, suivi samedi du salon Croq livres Mômes.

 

Ah, et puis j'ai appris un truc nébuleux : savez-vous comment s'appellent les habitants de Désertines ? Si vous répondez "désertinois", "désertiens", voire "déserteurs", vous vous trompez complètement : il s'agit des "biachets". Les plus curieux iront voir de ce côté-là pour les explications théoriques.

 

Bref, quelques jours bien agréables, et fort bien entourés : entre autres, Elsa Devernois, Thierry Desailly, Anne-Isabelle Le Touzé, Luc Turlan et Roselyne Bertin, une "collègue" Rageot / Oskar.

 

A bientôt Désertines, avec plaisir !