Une première !

A chaque nouvelle sortie de livre, on attend impatiemment la première critique.

On ne sait jamais comment le livre sera reçu...

 

Pour les Couleurs de la liberté, le ton est donné par P'tit soleil :

"Un roman jeunesse qui se lit vite, rythmé, de lecture agréable, et aux messages intéressants.
Les personnages sont attachants, une fratrie dans une famille bien triste. Que va devenir Ouro, le petit frère ? A six ans, il est de plus en plus colérique, et envahit sa famille, avec des crises, des caprices ... le père se réfugie dans le travail, la mère essaie de ne pas trop déprimer ... mais c'est dur pour toute la famille. Ouro a un "collien" brun, dans une société qui rejette les personnes comme lui. le collien, que chacun porte autour du cou dès sa naissance, porte une couleur principale indiquant la personnalité, et des bords avec des nuances colorées plus changeantes, indiquant les pulsions et les émotions immédiates. Mais le brun semble tabou, indiquant une volonté de fer, un égoïsme important et des pulsions de violence fréquentes ...
Le pays d'Ouro, Sheridan, rejette ces tyrans en puissance, très tôt ...
Que faire pour le sauver ?
Sofia et Juliaca, les deux grandes sœurs d'Ouro, ont chacune une épreuve initiatique à réaliser. Elles vont entamer ensemble un drôle de périple, loin de leur pays, pour trouver des réponses, peut-être aussi se poser les bonnes questions ... pour Ouro, mais aussi pour elles.
En chemin, tous trois rencontreront Cascavel, qui porte un drôle de collien d'un orangé très vif, couleur plutôt rare. de plus, ce collien semble ne jamais changer, or le garçon est bien mystérieux et montre peu ses émotions ...
Intéressant, agréable à lire, ce livre me rappelle à la fois "Matin brun", des livres de Lois Lowry comme "Le passeur", "L'Elue", et aussi un peu "Divergente" ... S'il y a une suite un jour, je la lirai avec plaisir.
Je vous le recommande vivement."

 

Merci, merci... et à vos lectures.

On attend impatiemment votre avis !