Résidence d'écriture en Thiérache, clap de fin !

 

Tout au long de l'année 2018, Sylvie Baussier et moi avons eu la chance d'intervenir auprès de 16 classes de Thiérache du Centre - soit près de 450 enfants - pour des ateliers d'écriture autour du thème "Construire un monde en paix".

J'en ai déjà parlé ici, et et .

Phrase après phrase, idée après idée, les enfants ont donc imaginé un pays imaginaire, lui-même englobé dans un monde imaginaire.  Les classes ont ensuite interagi en s'envoyant des lettres, en répondant à celles qu'ils avaient reçu. les uns statuaient sur l'opportunité de construire un pont levis entre leur pays et un autre, ou sur les détails d'un éventuel traité de paix.

Nous avons aussi inventé une grande histoire - presque un  petit roman, dans lequel deux enfants visitaient la totalité du monde imaginaire.

Et aussi des poèmes, des articles de journaux...

Ainsi, les enfants ont pris appui sur leurs connaissances, sur leur imagination et leurs envies. Nous avons exploré un grand nombre de domaines, et finalement... tatatam... un beau livre vient d'être imprimé.

 

150 pages pleines de vie et d'idées. Un bel objet qui restera entre toutes les mains des élèves.

 

Un beau projet riche de révélations autant pour les enfants que pour nous, qui les guidions à travers les méandres de la création.

Clap de fin

Pour la dernière fois, nous sommes revenues en Thiérache, afin de clore cet atelier.

 

Samedi, au pied de la pierre d’Haudroy, lieu de la conclusion du cessez le feu le 7 novembre 1918, soit quatre jours avant le jour officiel, une chaîne humaine de plus de 2000 passes de ballon a symbolisé cette paix revenue, à l’initiative du club de rugby. Le but était de se passer le ballon… sans le faire tomber ! Défi qui promet d'être homologué par le Guiness Book des records...

 

Dimanche, c’était l’inauguration de l’exposition consacrée à l’Armistice : plus de mille personnes sont venues découvrir de nombreux travaux, et notamment le livre issu de notre résidence d’écriture, un objet magnifique qui constitue une trace du travail accompli pour les jeunes et leurs familles.

 

En fin de journée, nous avons lu des textes sur la paix de grands pacifistes tels que Briand, Gandhi, Luther King ou plus proche de nous, Malala Yousafzai. Un échange philosophique avec le public a prolongé ce moment.

Lundi, le sourire des enfants nous a éclairés toute la journée : les enfants ont découvert le livre à leur tour ; ils s’en sont emparés immédiatement, avides de voir leur travail imprimé, et c’était une redécouverte pour eux, un étonnement devant tout ce qu’ils avaient accompli dans le cadre de l’atelier d’écriture au fil de l’année 2018.

Oh le plaisir de les voir heureux !

 

Merci à la Communauté de communes de la Thiérache du centre d’avoir initié ce projet d’envergure, et d’avoir fait en sorte que chaque enfant garde une trace écrite qu’ils pourront montrer à leurs proches, et redécouvrir plus tard.

 

Nous espérons que ce travail sur la paix, effectué en créant de toutes pièces un monde imaginaire, permettra aux enfants de s’ouvrir davantage aux autres, et de réfléchir aux moyens de préserver la paix dans le monde réel.

C’est l’apprentissage de la citoyenneté qui se joue là.

 

Au bilan :

 

450 enfants

 

16 classes, du CP au CM2

 

6 communes en Thiérache du Centre

 

5 médiathèques très actives

 

30 journées de rencontre

 

1 livre de 150 pages imprimé en 900 exemplaires

 

Des centaines d’heures de travail

 

Et des centaines de sourires à la clé !

 

Quelques photos de la remise du livre

Quelques photos du livre