Japon touché au coeur : des critiques à déguster

  • Prix littéraire Fénelon d'Elbeuf 
  • Sélectionné pour le prix "Chapitre Nature" (Le Blanc)

 

Une critique de "Lire pour le plaisir" :

Un proverbe japonais est en exergue du roman. A lui tout seul il peut donner envie de le lire. Le voici : « La vie est une bougie dans le vent. » Les japonais sont réputés, entre autre, pour leur capacité à énoncer juste en quelques mots bien choisis des vérités larges et profondes. Ou élevées, comme vous voulez. Celle-ci concerne aussi leur capacité à affronter les tsunamis, les catastrophes nucléaires, les effondrements. Sur la couverture un montage a superposé un coin du tableau de Hokusai intitulé « La vague » avec trois centrales nucléaires. La contemplation de ce tableau et la lecture de ce livre…un voyage dans le temps…

Voir l'intégralité de la critique

 

Une critique sur le site Cap ! ô capes

Mon avis : un sujet difficile mais bien traité, un dossier documentaire en fin de roman.

Une fiche pédagogique proposée par l'éditeur.

Une interview des deux auteures.

Voir ma fiche sur le roman "Tchernobyl : bienvenue en enfer"

Voir l'intégralité de la critique

 

Une critique sur le site "Sortir du nucléaire" :

Ce court roman, nous fait vivre à travers le regard de ces trois fillettes, les épreuves qu'ont dû vivre un bon nombre d'habitants du Japon : le tremblement de terre suivi du tsunami puis la catastrophe nucléaire, la séparation des familles, l'expatriation, le doute et la peur liées à la désinformation, la peur de l'avenir.

Une jolie histoire d'amitié, avec au cœur du sujet le Japon et le drame quotidien que vivent les habitants de ce pays.

LJTC

Voir l'intégralité de la critique

 

Une critique sur le site Choisirun livre.com :

Rédigé sous forme de roman, ce livre broché est un véritable documentaire de la situation à Fukushima au fil des jours. Hormis les prémices d’une relation amoureuse entre sa mère –divorcée- et le père de son amie, le ton général est grave. Car sous la plume de la jeune française, le lecteur prend conscience que cet accident nucléaire réveille des souvenirs vifs chez ceux qui ont vécu Tchernobyl, qu’il est difficile de se sentir efficace et utile en étant à des milliers de kilomètres mais que chacun peut agir concrètement au cœur de son quotidien pour économiser l’énergie. Le témoignage du technicien de la centrale est d’une grande puissance. On y découvre le sacrifice de ces hommes de terrain, l’écart entre la réalité et le discours rassurant des dirigeants japonais. Une partie documentaire très détaillée, vérifiée par des spécialistes du nucléaire, clôture cet ouvrage complet.

rédigé par VIC

Voir l'intégralité de la critique

 

Une critique sur le site Booknode

A travers son journal, Fanny nous fait changer notre regard sur ces graves évènements auxquels nous n’apportons qu’une attention superficielle. Le thème assez sensible qu’est le nucléaire est abordé avec légèreté et subtilité. Un livre à lire absolument, qui change notre façon de concevoir la vie, surtout l'utilisation d'électricité.

Voir l'intégralité de la critique

 

Un long article dans le Citrouille du mois de septembre 2011 :