Bienvenue au Cast 2 - Mes grands débuts

 

 

 

 

 

Autrice : Pascale Perrier

Editeur: Rageot

Illustrations : Diglee

Publication : octobre 2014

224 pages

Niveau de lecture: A partir de 10 ans

 

 

 

Résumé :

 

Devenir une artiste... Le rêve que je caresse depuis des semaines prend forme. J'ai endossé le rôle d'Eponine dans Les Misérables. Essayages des costumes, séances de maquillage, exercices de voix et répétitions sur scène s'enchaînent. La pression monte au Cast !

Saurai-je donner le meilleur de moi-même lorsque le rideau se lèvera sur notre

spectacle ?

 

  

Lire une interview de Diglee, l'illustratrice

 

Revue de presse

Ma malle aux livres

J'ai retrouvé avec grand plaisir les personnages que j'avais tant appréciés. Ils n'ont pas changé, et sont restés aussi attachants qu'au début. On sent tout de même que leurs relations évoluent de plus en plus : Entre l'âge et l'approche du spectacle, il y en a des choses à faire ! (...)

Pour ce qui est du style de l'auteure, une fois de plus, je n'ai rien à redire. J'ai passé un très bon moment de détente, et ma lecture s'est déroulée très rapidement, sans encombre. On retrouve l'humour et la bonne humeur qu'on avait dans le premier tome, et c'est toujours aussi plaisant. De plus, les superbes illustrations de Diglee apportent encore et toujours modernité et jovialité. Ca rend très bien, et rend le récit encore plus vivant et accrocheur. Alors les deux combinés, on est au top du top !

L'intrigue de cette suite est tout aussi passionnante que celle du précédent tome. (...)

Je me demande sincèrement comment tout ceci va tourner. Voilà, je n'ai pas grand chose à ajouter de plus afin de ne pas vous spoiler, et car ça serait un peu redondant vis-à-vis de ma première chronique. Mais ce qu'il faut retenir, c'est que cette suite est tout à fait à la hauteur de son prédécesseur !

A peine le livre achevé, j'avais envie d'avoir la suite. Le bouquin s'achève sur des événements particulièrement fatidiques, et c'est très rageant de ne pas pouvoir en savoir plus. La chute annonce d’ores et déjà un prochain tome riche en émotions et en actions. J'ai hâte d'en voir plus ! En tous cas, on ne peut pas dire que ce second épisode finisse dans le rose et les paillettes... Je n'en dis pas plus, mais en tous cas, c'est passionnant !

 

Cpourlesados

On retrouve avec plaisir toute la bande, ça fait du bien ! C'est une vraie plongée dans les coulisses d'un spectacle, avec ce qu'il faut d'humour et de suspense et des illustrations toujours très girly signées Diglee. Bref, de quoi nous faire à nouveau craquer. Albine, 12 ans

 

Livres de filles

Ce livre est conseillé à partir de 10 ans, j'ai 11 ans de plus et j'ai adoré. Je me suis surprise à attendre la suite du tome 1 avec impatience et maintenant j'attends le tome suivant ! 
L'univers que nous livre Pascale Perrier est magique, j'aurais pu en rêver petite. Faire partie du Cast. C'est sans surprise que j'ai aimée suivre les aventures de Pauline et de ses amis. (...) J'ai pu apprécier ce qui me manquait dans le tome précédent : il y a moins de personnages secondaires, mais ils sont plus approfondis !  (...) Comme dans le tome précèdent j'ai aimé les Intermèdes de l'auteure qui sont centré sur les professeurs. 
J'ai été ravie comme dans le premier tome d'être accompagné par les illustrations de Diglee. (...) Les explications au fil du livre, des termes spécifiques sont expliqués et c'est un plus pour la lecture, surtout si l'on n'est pas du milieu. 
Pour résumer si vous rêv(i)ez d'être dans un lycée tel que le Cast où se mêlent  bonne humeur et pièce de théâtre, ou si comme moi vous aimez cette ambiance si nostalgique : Bienvenue au Cast est pour vous ! 
Ma note : 17/20

 

Les lectures de Mylène

J'avais adoré le premier tome (mon avis), j'étais donc curieuse de retrouver tout ce beau monde au Cast en train de préparer la comédie musicale "Les misérables". Et je n'ai pas été déçue de ce second voyage même s'il s'avère être davantage un tome de transition avec la préparation du spectacle en attendant la grande première. On retrouve des personnages qu'on a apprécié dans le premier, on apprend à les connaitre davantage, on a l'impression de les voir grandir devant nos yeux. J'ai encore une fois adoré les dessins qui émaillent le récit et les petits plus qui nous sont proposés comme le détail des emplois du temps, on a vraiment l'impression de faire partie de cette école spéciale (enfin je n'ai pas osé chanter pour ne pas faire pleuvoir...).

On est vite pris dans l'intrigue d'autant que ce roman est assez court et qu'il se lit très facilement. Les rebondissements sont nombreux et j'ai pris beaucoup de plaisir à suivre Pauline, ses doutes, ses peines, ses joies, ses amitiés. Ils forment une famille assez unie (sauf certains éléments perturbateurs) qu'on aime assez facilement. Chaque personnage a un caractère bien à lui et même si Pauline est notre narratrice principale on apprend à les connaitre et à les apprécier. J'ai beaucoup aimé les petits interludes qui concernent les professeurs, on voit un peu l'envers du décor et de quelle manière ils considèrent leurs vies et les élèves qu'ils doivent éduquer. On ressent assez facilement les sentiments de chaque personnages et on se prend vite au jeu !
La préparation du spectacle est bien décrite, on voit bien quels en sont les aléas, de quelle manière les choses se préparent jusqu'au moment où va arriver la grande première. Je pensais y assister dans ce second tome mais il est finalement assez logique qu'elle soit le début du prochain qu'il me tarde bien évidemment de lire (je suis sadique sur les bords, j'ai envie de savoir qui va réussir et qui va rater *sifflote*).
En bref, j'ai beaucoup aimé le milieu que nous décrit l'auteur, les affres que connaissent les artistes et les dessins qui ponctuent les moments bons ou moins bons qu'ils traversent. Je regrette juste que ce soir un tome de transition qui bien qu'il nous montre l'envers du décor, survole un peu les personnages. Mais la grande première promet beaucoup et il me tarde de lire la suite !
 
J'ai tout autant adoré ce second tome que le premier. Comme c'est agréable une suite qui tient ses promesses !  Le lecteur retrouve facilement ses marques dans le Cast, pas de soucis pour se rappeler de cette joyeuse équipe et les rappels de l'auteure se font de façon subtile.
Des héros adolescents attachants : Pauline qui commence à prendre confiance en elle et se sent de plus en plus à sa place au Cast. Son coup de coeur pour Bastien, pressenti dans Aux portes du rêve, se confirme mais la jeune fille a de la concurrence en la personne d'Emily, protagoniste qu'on avait vu apparaître jusqu'à là qu'au travers de son père, le prof de danse classique David, mais qui fait son entrée en chair et en os à l'académie (...)  Toujours aussi enjoué et réaliste, le récit nous replonge en pleine effervescence alors que les élèves sont sur les dents, partagés entre leurs sentiments et leurs envies de réussir le spectacle. Jalousie, déceptions amoureuses, amitiés mises à mal, la mauvaise foi et la mauvaise humeur font loi, il n'est pas facile tous les jours de vivre tous ensemble ! La générale se rapproche et la tension monte ! 
A nouveau, des chansons, des lexiques, des dialogues, et les illustrations de Diglee ponctuent le texte.
Le roman a du rythme, et tous ces petits interludes donnent du souffle au récit. Agréable de la première à la dernière page, on arrive à la fin bien trop vite à mon goût. J'ai très hâte de découvrir les jeunes gens sur scène mais il faudra attendre la sortie du tome 3, Sous les projecteurs, en février 2015.
 
(...) Pascale Perrier reprend le même style, c’est simple et fluide, les chapitres sont courts et on a encore les intermèdes. Par contre, il y a encore des passages - quand je dis passages c’est phrases en fait – en anglais, je n’ai pas tout compris, par contre, ça ne dérange pas la lecture, mais ça reste quand même un peu gênant…
(...) En conclusion, c’est un deuxième tome qui m’a convaincu. On ressent bien ce que ressentent les personnages, ils sont très attachants. C’est un livre qui se lie bien et rapidement, on passe un bon moment ! De plus, il y a pas mal de rebondissements, dès que j’ai commencé je m’attendais à un peu m’ennuyer car ils ont beaucoup de répétitions, mais au final, ça reste des adolescents donc on se marre bien !
 

Si le tome précédent était très axé jeunesse, j’ai d’avantage apprécié le second tome qui a gagné en maturité. On quitte le monde de l’enfance et on entre dans une histoire plus jeune adulte. Les relations entre les personnages deviennent plus complexes, entre amour, amitié et… haine. Non peut être pas à ce point mais les histoires d’amour finissent mal en général, non ? J’ai aimé suivre l’avancement des répétitions et comme dans le tome précédent, des petites notes nous donnent beaucoup d’informations sur l’oeuvre des Misérables mais aussi sur les mots techniques utilisés dans le monde du spectacle. Ce qui est un réel point positif de cette saga.

Concernant les dessins de Diglee, je trouve également qu’ils ont beaucoup évolué. Si dans le tome 1, les mêmes dessins revenaient souvent, dans ce nouveau tome les dessins sont tous différents, plus détaillés, plus originaux. Je peux me tromper mais j’ai l’impression que Diglee s’est beaucoup plus investie dans ce tome et qu’elle cerne mieux les personnages.

Pour conclure, si le premier tome ne m’avait pas emballé plus que ça, le deuxième opus de Bienvenue au Cast a réussi à me séduire. J’ai été plus impliqué dans l’histoire et dans la vie des personnages et j’ai adoré les dessins de Diglee, qui reste une de mes illustratrices préférées. J’ai même hâte de découvrir la suite des aventures de Pauline !
 
Ici on retrouve Pauline alors que la Première des Misérables approche à grand pas et je crois que ce qui m’a fait le plus bizarre c’est le changement de notre héroïne. Je l’ai trouvée beaucoup plus centrée sur elle-même et on sent bien que la fin présage des moments difficiles pour elle

Les préparations de la comédie musicale prennent beaucoup de temps à nos personnages, mais l’arrivée d’Emily amène une petite nouveauté. Même si au final son personnage n’est pas vraiment exploité, elle a l’air très gentille et j’espère la voir un peu plus.

Ici nous allons voir l’évolution du stress de la grande première, de la jalousie grandissante, des remises en question, des premiers flirts… Bref nous sommes en pleine « crise » d’adolescence où en plus nous saupoudrons une dose de chanson, et de trac !

Au niveau illustrations, il y a pas mal de nouveautés même si nous avons aussi certaines reprises du premier. Mais des petites notes sont rajoutées ici et là pour que chaque page ait son petit dessin. Le style de Diglee me plait toujours autant et rien que pour voir ses nouveaux dessins il me tarde le 3ème tome !

Pour finir, un second tome qui m’aura un peu moins plu que le premier mais qui laisse présager de nombreux rebondissements.

 

Ma vie livresque

J’ai adoré avoir cette suite entre mes mains, découvrir comment Pauline s’en sort dans son rôle d’Eponine, comment elle se débrouille avec ce nouvel emploi du temps de dingue et comment elle s’en sort avec les histoires de ses amis. On la suit partout, pendant ses répétitions où l’on apprend beaucoup de choses sur le monde de la Comédie Musicale, pendant ses weekend mouvementés mais aussi lorsque tout va mal.

Les illustrations sont vraiment un plus dans la lecture de ce livre, elles sont très jolies et les annexes sont très complètes avec le détail de nos personnages, les emplois du temps de Pauline et ses devoirs aussi. Ce livre se laisse lire, sans se prendre la tête et c’est un réel plaisir.

En bref, pour les jeunes qui adorent cet univers, cette saga leur plaira à coup sûr ainsi qu’aux plus grands comme moi !!!

 

Mes mots sur vos lèvres

Tout comme le premier tome, c’est une lecture simple, légère, sans prise de tête. Ça se lit vraiment très facilement.

(...) Tout comme le premier tome, le livre est parsemé de dessins de Diglee qui sont magnifiques et apportent vraiment un plus au livre.

Bref, une lecture simple et détente, idéale pour les moments où l’on n’a pas envie de se prendre la tête !