Ma planète préférée : Kipu, la planète aux ordures

 

 

 

Autrices : Sylvie Baussier et Pascale Perrier

Editeur: Gulf Stream

Collection: ma planète préférée

Illustrations : Marie de Monti

Publication: mars 2013

88 pages

Niveau de lecture: A partir de 8 ans

 

 

 

Résumé : La famille Plume voyage de planète en planète pour rédiger un guide touristique intergalactique. À chaque destination un progrès technique... et ses conséquences écologiques.

 

La famille Plume se rend sur Kipu, une planète où les déchets sont si nombreux qu’ils forment de véritables montagnes. Heureusement, les habitants ont créé de multiples parfums qui masquent la mauvaise odeur des ordures.

Ne pourraient-ils pas plutôt réduire le volume de leurs détritus ? Malheureusement, l’habitude est prise de consommer et de jeter de plus en plus rapidement.

 

Une application (pour Bitumia) également disponible sur Appstore

 

 

Des critiques à déguster, pour la collection "Ma planète préférée"

 

 

 

Et des critiques spécifiques sur Kipu :

 

Sur Beurk des livres

Ce roman dénonce parfaitement les problèmes écologiques liés à notre société de consommation et les problèmes de pollution.

Un super ouvrage à utiliser sans modération aussi bien en famille que dans des établissements à visée pédagogique.

Lire l'intégralité de l'article

 

Sur le site Réseau Idées

De petits romans très drôles, qui font réfléchir entre les lignes à la situation sur Terre sans dicter d’opinion toute faite.

Lire l'intégralité de la critique

 

Sur le site "Les chroniques de l'imaginaire"

Kipu, la planète aux ordures est une image bien captivante des problèmes de la société actuelle. Pour des enfants de sept à onze ans, vivre l'aventure au côté de personnages attachants est un excellent moyen d'amorcer le débat sur la pollution et nos gestes éco-citoyens. Un ouvrage précieux à utiliser avec abus.

Lire l'intégralité de la critique

 

Sur le site VDbook

J’ai trouvé le concept très intéressant puisque l’enfant vit l’aventure aux côtés des personnages, tous plus attachants les uns que les autres. Il se sent ainsi concerné par la problématique abordée.
Petit plus : un quiz à la fin du livre permet de faire réfléchir l’enfant sur le débat écologique qui rythme notre quotidien !

Lire l'intégralité de la critique







Version coréenne...


Que ceux qui comprennent quelque chose me le signalent !

 

 

 

 

 

Et ici la version turque...