Le Vieux Monde est derrière toi

 

 

 

Autrices : Sylvie Baussier et Pascale Perrier

Editeur : Fleurus

Publication : avril 2018

242 pages

Niveau de lecture : A partir de 12 ans

 

 

- Sélection Prix Handi-livres 2018 (catégorie Jeunesse Adolescents)

- Sélection Prix du Roman Contemporain 2019 (86)

 

 

Résumé

Quand Joël et Madeleine se rencontrent, les barrières et les étiquettes volent en éclat. Pourtant tout devrait les séparer. Lui est aveugle, un peu écrasé par un frère très sûr de lui. Elle est l’énergie même, rêve d’être journaliste et protège son jeune frère Bruno, aveugle lui aussi. Ils apprennent à s’apprivoiser et à résister aux préjugés, tandis que leurs parents organisent une association pour les aider à mieux vivre au quotidien. Ensemble, ils vont se battre pour vivre comme les autres.

Dans un Paris métamorphosé par les événements de mai 1968, ces adolescents trouveront-ils la force d’affirmer leurs rêves ?

 

 

Revue de presse

Rêveurs et mangeurs de papier

(...) Joël est (...) un personnage vulnérable dont le point de vue, présenté avec des mots justes, m'a touchée en plein coeur

Puis arrive Madeleine. (...) C'est un personnage qui a de belles convictions et qui veut faire oublier les préjugés. Elle apporte beaucoup à notre lecture. 

 J'ai particulièrement apprécié le contexte historique de ce roman.

(...) Vous l'aurez compris, il n'est donc pas seulement question de la maladie et de la différence dans ce récit. J'en ai été très agréablement surprise. Au fil des pages, nous découvrons des personnages qui se battent pour leurs convictions, des familles qui se battent pour que les barrières explosent.

 Verdict : Le vieux monde est derrière toi est un roman qui a un goût de révolution. C'est un roman engagé dans plusieurs combats. On parle entre autres de la place des handicapés dans la société et de l'égalité hommes-femmes. Le récit est inspirant et c'est un vrai plaisir de suivre ces jeunes personnages qui se battent pour que les choses changent. C'est une lecture pleine d'espoir, d'amour et de solidarité. À découvrir !

  https://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_4527625_201502094824946.pnghttps://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_4527625_201502094824946.pnghttps://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_4527625_201502094824946.pnghttps://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_4527625_201502094824946.pnghttps://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_4527626_201502094824725.png

Opalivres

A travers l’histoire d’amour entre Madeleine et Joël, l’auteur nous fait découvrir les changements et les évolutions historiques et politiques mais également les bouleversements sociétaux et au cœur des foyers.

(...) Le roman nous permet donc de voir plusieurs facettes de cette période avec une histoire romanesque en toile de fond ce qui le rend à la fois intéressant et plaisant à lire.

A recommander à partir de 13 ans

 

Babelio (Lectriceegyptienne)

(...) Le roman Le vieux monde est derrière toi de Sylvie Baussier et Pascale Perrier publié aux éditions Fleurus m’a beaucoup plu, notamment grâce à sa couverture que je trouve très belle.
Tout d’abord, j’ai trouvé cet ouvrage très enrichissant. En effet, l’histoire est située à Paris, en 1968, année durant laquelle de nombreuses révolutions éclatent. J’ai donc pu découvrir cette période que je ne connaissais pas encore et qui m’a beaucoup intéressée puisque nous avons le point de vue de plusieurs personnages par rapport à ces mouvements politiques : certains sont péjoratifs et d’autres mélioratifs.
La notation des chapitres est très originale : chaque chapitre est nommé d’un slogan utilisé par les manifestants durant les révolutions de mai 1968, ce qui ajoute donc de l’originalité à l’ouvrage.
Ensuite, le thème abordé dans ce roman est vraiment très intéressant : les deux autrices ont choisi de s’intéresser au handicap. (...) De plus, les personnages du roman sont très attachants, mais mon préféré reste tout de même Joël, car j’ai pu suivre son évolution tout au long de l’histoire.
En définitive, le roman Le vieux monde est derrière toi publié aux éditions Fleurus en avril m’a vraiment beaucoup plu. En effet, celui-ci est enrichissant puisqu’il m’a fait découvrir les événements de mai 1968, et aborde un thème très intéressant : celui du handicap. Les personnages sont très attachants, notamment Joël. Je vous en recommande donc vivement la lecture !

 

Babelio (Culturevsnews)

Pascale Perrier et Sylvie Baussier nous offrent un livre fort en force , tout en essayant de changer l' esprit de parler de la maladie et de la différence. le ton n'est pas larmoyant, c'est plus mélancolique mais ce qui est vraiment impressionnant quand ont lit ce livre est que les auteurs abordent le sujet des personnes aveugles sans prétention. Ils dirigent le regard vers autre chose et c'est un autre cadeau de ce livre. Ils nous montrent l'autre côté. Ceux que nous ne pouvons plus reconnaître derrière nos rituels quotidiens . Et c'est très astucieux, parce qu'il désenchante le conte de fées dont nous devons nous passer on aborde un tel sujet. Perrier et Baussier mettent l'accent sur le profit, sur le bonheur de se rencontrer sans banaliser le fait que l' handicap demeure un défi. Parce qu'on ne l'oublie jamais. Parce qu'il est stocké en nous – pour la vie.

« Le vieux monde est derrière toi » est un livre entièrement au sens de Kafka. Celui qui mord et pique. Vous ne pouvez pas le lire et ensuite prendre regarder les gens dans la rues inconsciemment. Quiconque le prend en main devrait le savoir.

Note : 9,5/10

 

Les lectures d'Antigone

Ce roman est destiné aux adolescents et mélange deux thèmes que je ne pensais pas retrouver dans un tel livre, les manifestations de mai 1968 et la cécité chez les adolescents. Et il s’avère que ce mélange fonctionne, et que l’histoire imaginée par les deux auteures se révèle plutôt prenante.

(...)  J’ai beaucoup aimé ce roman qui permet de poser une attention particulière sur les difficultés pratiques et scolaires du handicap visuel. Nous sommes à une époque où l’avenir pour les personnes atteintes de cécité était bien étroit. L’INJA préparait alors essentiellement au métier d’accordeur de piano. C’est un roman intéressant en ce sens car il témoigne du chemin parcouru pour insérer les handicapés dans la société, et de tout ce qu’il reste encore à faire. Une lecture enrichissante.

 

Comme dans un livre

(...) J'ai aimé le sujet, voir l'évolution de la société depuis 68, découvrir la maladie dont est atteint Joël. En un mot, j'ai aimé ce livre, c'est une lecture riche, enrichissante, mais le style et l'écriture m'ont fait ressentir un sentiment d'ennui. Je ne me suis pas attachée aux personnages sauf à Joël et Madeleine, très attentifs au monde familial (mais pas que) qui les entoure.

En résumé (avis très personnel), à vous maintenant :

+ Découverte d'une maladie rare

+ L'ambiance 68

+ Les slogans qui introduisent les chapitres. Les relire est intéressant

 💜 8/10

 

Les lectures de Lailai

(...) Une fois le contexte placé, l'histoire m'a paru très intéressante car argumentée et la façon d'écrire montre une volonté et une dynamique de la part des auteurs.

 Les mots sont percutants et j'ai vu assez souvent se dessiner les personnages dans ma tête, l'imagination de leurs voix, de leur persévérance a été facile car ils sont convaincus du bien-fondé de leurs idées.

 J'ai aussi aimé voir que justement du point de vue de leurs parents c'était différent. La confrontation de deux générations était intéressante et permettait de prouver que les jeunes avaient réfléchi avant d'agir.

 Une lecture qui m'a demandé un peu de temps au début pour finalement aboutir à un ouvrage de qualité qui m'a fait découvrir la force de la jeunesse !

 

Nuée de pétales(...)

J’ai bien aimé le fait de découvrir cette année 1968 que je ne connaissais pas et en savoir un peu plus sur toute la politique de cette période.

Pour les personnages, je les ai vraiment trouvés attachants. Joël est sûrement un des plus touchants. C’est un jeune homme très sensible qui a du mal à vivre avec son handicap, il ne l’accepte pas. Il se sent comme exclu par rapport aux autres jeunes qui peuvent faire « plus de choses que lui » et mieux réussir leurs rêves. Lorsqu’il va rencontrer Madeleine, elle va apporter énormément d’espoir à Joël et lui faire vivre de belles choses. C’est une fille pleine de joie, de positivité, tout ce dont avais besoin Joël. Le petit frère de Madeleine est aussi très attachant et plein de sensibilité. 

La plume de l’auteure est plutôt douce, c’est poétique, bien mené, même si elle n’occulte pas le contexte historique assez fort de cette période : les révolutions, les manifestations des ouvriers, les luttes etc… C’est un roman très enrichissant et touchant qui ne nous parle pas uniquement de maladie, mais qui abordent des sujets très intéressants : handicap, égalité, espoir, amour, joie, combat Un roman très bien écrit pour ma part et je suis ravie d’avoir pu le découvrir même si à mon goût, il était un petit peu court et que j’en aurais voulu davantage ! 

Un roman jeunesse très intéressant que je vous conseille fortement !

 

Une faim de loup à lunettes

(...) "Le vieux monde est derrière toi" est un vrai roman plaisir qui se lit sans difficulté.

Sylvie Baussier et Pascale Perrier ont bien construit leur intrigue à quatre mains et on apprécie tous les ressentis précis de Joël face à son handicap au fil du quotidien.

(...) A découvrir, vraiment.

 

Les lectures de Léa

(...) J'ai apprécié le changement de comportement de Joël depuis qu'il côtoie Madeleine. Il devient bien plus confiant, s'affirme davantage et laisse transmettre ses émotions. Cette évolution va être plus particulièrement bénéfique à l'un de ces proches qui traversera également de rudes moments. J'ai justement adoré cette complicité entre Joël et ce membre de sa famille dont je vous laisse l'identité secrète.

La solidarité est une belle valeur transmise dans ce livre. (...) Pleins de messages positifs sont transmis dans ce livre. Les personnages sont faciles à se représenter car chacun à son petit caractère bien défini ! que je conseillerais au plus de 14 ans.

 

Bookooning

(...) La plume des auteurs est fluide, douce vraiment agréable à lire. A travers une double narration du point de vue de Joël et Madeleine, les auteurs utilisent des mots qui nous touchent, nous percutent et résonnent en nous. Ils n’ont eu aucun mal à me faire rentrer dans leur histoire qui se lit vraiment très vite, au point où on arrive à la fin du livre sans s’en rendre compte. (...)
J’ai beaucoup apprécié le choix de placer l’intrigue sur le handicap, dans le contexte historique des évènements de mai 1968. Cela donne plus de profondeur au sujet, et apporte beaucoup à notre lecture. J’ai pu en apprendre plus sur cette période, ce qui est toujours ça de pris et c’est une des choses que j’aime dans la littérature.
La trame est bien menée sur un fond historique cohérent et en adéquation avec les situations de nos protagonistes. On ressent vraiment bien les sentiments de révolte de l’époque comme l’émancipation des femmes encore cantonnées à la vie domestique, la contraception, la soif de liberté des jeunes, les avis politiques divergents mais réprimés et l’exclusion sociale des personnes en situation de handicap.

 (...) C’est une histoire que je recommande et qui correspond vraiment à tout le monde, aussi bien à un public jeune que mature.
C’est un livre très enrichissant, frais, touchant, plein de sensibilité et d’espoir, mais aussi rempli de leçons de vie qui nous font réfléchir sur le sens de la vie. Je suis contente d’avoir pu découvrir cet ouvrage, j’ai vraiment adoré cette lecture. Un véritable hymne à la vie, à l’espoir et la solidarité.

 

Books-story

Je suis tombé sous le charme de la couverture de ce roman, elle a allié avec brio beauté et simplicité, elle était intrigante est parfaite pour l'histoire, j'adore !

(...) Une histoire à la fois touchante et troublante qui évolue au fil des pages pour passer d'une histoire d' handicap perso à une histoire d' handicap social, on suit donc la bataille d'un jeune aveugle qui va avoir le droit de vivre comme tout le monde, avoir sa liberté et on finit avec un peuple qui se bat pour la liberté de tous. C'est un très beau cheminement qui guide le lecteur dans une réflexion bien pensée. C'est une histoire assez lente mais très bien écrite.

Une très belle lecture intelligente qui met le lecteur à contribution pour en ressortir grandi. On est bien loin de la lecture jeunesse sans prise de tête, les adultes sauront l'apprécier tout autant même peut-être de façon différente. (...)

 

Des livres et vous

(...) Un roman à quatre mains réussi et malheureusement toujours d'actualité.

 

Entre les mains de Belykhalil

(...) C’est un pari plus que réussi puisque les deux dames parviennent à marier à merveille une histoire d’amour, de quête de soi et les événements qui ont préfiguré mai 68.

(...) De quoi faire réfléchir les lecteurs, car n’appartient-il pas à la génération actuelle de donner à nouveau un grand coup de pied dans la fourmilière ?

Note : 4.25/5

 

Ma famille zen

Mai 68 à Paris, la capitale est en pleine effervescence. C’est dans ce tourbillon social que les personnages de ce roman vont évoluer : Joël est aveugle tout comme le frère de Madeleine. Ils vont se rencontrer, s’aimer et apprendre ensemble à dépasser les préjugés pour vivre comme bon leur semble. Un roman d’amour, d’acceptation de la différence dans un cadre historique très bien décrit.

 

Miss Respire n°2

 

 

Critique vidéo par Rana