Tempête dans l'atelier de Géricault

 

Editeur : Oskar Jeunesse
Collection : Culture  & Société
Autrices : Hélène Masson-Bouty et pascale Perrier
Publication : septembre 2010
90 pages
Niveau de lecture : A partir de 11 ans

 

 

  • en tournée avec le Groupe Maritime de Théâtre de Marseille
  • sélectionné pour le prix "Des livres et vous" 2012-2013

 

 

 

Résumé :

XIXe siècle. Géricault s’attelle à sa plus célèbre toile, Le Radeau de la Méduse… Le peintre est prêt à tout pour recréer l’intensité du drame, la souffrance et le désespoir des hommes. Léon, 14 ans, va mener l’enquête ; il devient l’un des modèles du peintre et assiste à la réalisation de l’œuvre et rencontre des survivants du naufrage. S’appuyant sur des faits historiques, ce roman palpitant nous révèle les
 secrets de cette œuvre mystérieuse…

 

Visionner les premières pages...

    Un blog pour en savoir plus...

Pistes d'utilisation pédagogique...

 

Les critiques du livre

 

Il était une fois l'Histoire de...

Ce petit roman (...) se lit avec délice malgré quelques passages un peu mous. (...) Du coup, avec cette petite intrigue liée au Paris du 19ème, on rentre complètement dans l’univers de ce peintre un peu fou qui s’inspire de cadavres pour saisir la mort et la douleur! Les dialogues sont d’une rare qualité pour du roman jeunesse avec un vocabulaire intelligent qui permettra aux plus jeunes d’apprendre de nouveaux mots (principalement liés à la culture, l’art et la peinture). Le jeune Léon est très attachant et on découvre avec lui la vie culturelle parisienne de l’époque.

Le petit dossier final est brillamment écrit avec une explication politique et économique de l’époque puis une rapide biographie du peintre ainsi que la réalité entourant le tableau en question. Ça nous donne envie non seulement d’en apprendre plus sur l’époque, mais surtout sur la peinture romantique.

(...) À lire vraiment !

 

"Coup de coeur" sur le site "Les histoires sans fin" (ici l'intégralité de la critique)

Tempête dans l'atelier de Géricault est un petit livre passionnant. Les auteurs, en nous faisant suivre le quotidien du jeune Léon, nous permettent par la même occasion d'assister à la création d'un chef d'oeuvre de la peinture et de rencontrer l'artiste qui en est à l'origine.

Le quotidien de Théodore Géricault se dessine donc sous nos yeux ainsi que les étapes de la création de son célèbre tableau Le Radeau de la Méduse. Doutes du créateur, moments de frénésie créatrice, usage de méthodes très controversées, colères « artistiques »... font ainsi partie de la vie de l'artiste.

Cerise sur le gâteau, un livret documentaire situé en fin de roman éclaire les lecteurs sur le peintre mais aussi l'époque où il a vécu.

Merci Pascale Perrier et Hélène Masson Bouty pour ce moment d'initiation à l'Histoire de l'Art captivant !

Leïla Pelfresne

 

Sur le site "La ronde des livres" :

 Un très beau roman sur des sujets assez durs (récits des rescapés du radeau ; cadavres qui servent de modèles au peintre) mais finement traités. On rentre facilement dans l’intimité de ce cercle d’artistes bouillonnants, découvrant en même temps que le narrateur le quotidien du peintre, le travail des modèles, les techniques de peinture...

Le roman est suivi d’un dossier sur le contexte historique et artistique de l’époque ainsi que de l’explication de la composition du tableau.

 

Dans l'espace padagogique - académie de Poitiers (ici l'intégralité de la critique)

Ce roman écrit à la première personne nous fait revivre la création du tableau de Géricault à travers une sorte d’enquête qui nous emmène à Paris, en 1819, et nous fait côtoyer les rescapés du naufrage de la Méduse. Léon, 14 ans, qui devient l’un des modèles du peintre, découvre avec deux survivants, Corréard et Savigny, ce qui s’est passé sur le radeau et cherche à percer les secrets du peintre dans son atelier. Nous découvrons ainsi la personnalité de Géricault, sa manière de peindre et au fil des pages nous assistons à la réalisation de la toile. Ce récit nous plonge à la fois dans des faits historiques et au cœur de la création picturale, au milieu des toiles de Théodore Géricault.
Une belle manière d’intéresser les élèves à la littérature jeunesse, à l’histoire et à l’histoire des arts dans un récit facile à lire et plein de suspens.

 

 

"Tempête dans l'atelier de Géricault" a été adapté au théâtre par le Groupe Maritime de Théâtre, une compagnie marseillaise : toutes les infos ici