VOL 508, A LA VIE A LA MORT

 

Autrice : Pascale Perrier

Editeur: Oskar

Publication : juillet 2017

183 pages

Niveau de lecture: A partir de 11 ans

 

 

- Sélection Prix Coup de coeur des ados 2018, Romilly sur Andelle (27)

- Sélection 10ème édition du BiblioDéfi 2018 Herblay (95)

- Sélection Ruralivres Pas de Calais 2018-2019

 

Résumé

Lima, 24 décembre 1971.

Juliane, 17 ans, et sa mère, viennent de décoller. Mais l'avion est pris dans un orage tropical et s'écrase dans la forêt péruvienne. Juliane se réveille attachée à son siège d'avion. Elle semble être la seule rescapée. Malgré ses blessures, la jeune fille erre à travers la jungle en attendant les secours.

Mais comment survivre, piégée dans cette forêt équatoriale hostile alors que l'épuisement et le désespoir la gagnent ?

 

D'après une histoire vraie.

Revue de presse

Sous le feuillage

Gros coup de coeur pour ce roman inspiré de faits réels. Avant même de commencer ce roman, je savais que j'allais lire une histoire poignante. Mais je ne m'attendais pas à être autant prise et émue par ce récit. En soi l'histoire est tragique mais ce n'est rien lorsqu'à la fin, nous connaissons et apprenons les circonstances qui ont empêché à certains d'être secourus à temps. L'écriture de Pascale Perrier est sereine, d'un ton juste et émotionnellement fort, entre réflexions philosophiques et considérations existentielles parcourant les pensées de Juliane. (...) Un récit émouvant, très prenant et intense psychologiquement. L'auteure nous immerge complètement dans cette solitude, dans ce sentiment et ce besoin vital et urgent, dans le stress post-traumatique qui accompagne la découverte d'une nature menaçante... Un excellent titre chez Oskar éditeur qui m'a donné des sueurs froides et tout un lot d'émotions.

 

Les lectures de Val

19/20- Excellent

(...) Dès le départ de ma lecture, j'ai su que ce roman allait être prenant et que les sensations, les peurs et les larmes allaient être également au rendez-vous et cela n'a pas manqué, je vous l'avoue.

Ce roman est complètement addictif et même s'il est très court je ressors de cette lecture absolument pas frustrée car tout est extrêmement bien écrit et développé.

(...) Je connaissais déjà la plume de Pascale Perrier à travers son roman QI 142, et alors? qui m'avait déjà extrêmement émue , j'ai donc été ravie de retrouver cette si belle plume et j'avoue que cette fois-ci encore, l'auteure a réussie à me toucher en plein cœur car cette histoire qui est tout de même basée sur de vrais évènements est à la fois très émouvante et truffée de suspens.

(...) Il y a pas mal de passages touchants qui m'ont fait avoir la larmes à l'œil d'autant plus que je m'imagine que même si là s'est romancé, il doit y avoir pas mal de réalités dedans.

En conclusion: Wow !!! que d'émotions en lisant ce roman que je conseille vraiment. Il est certes très triste par moment mais il retranscrit avec une belle justesse le courage de cette toute jeune survivante qui va parcourir seule pendant onze jours, de nombreux kilomètres dans une jungle hostile en affrontant ses peurs, sa douleur et ses angoisses pour tenter de retrouver la civilisation qui pourrait mettre fin à son calvaire.

 

Blogamoi : travailler moins pour lire plus !

L'histoire est inspirée d'un fait réel qui est rappelé dans un petit dossier en fin d'ouvrage. Cela donne évidemment encore plus de poids à ce roman que l'on lit un peu en apnée. On retient son souffle, on a faim avec Juliane, on a soif avec elle. L'auteur réussit à nous emmener avec elle au coeur de la jungle. On ressent très fort au début le fait que la jeune fille soit perdue, n'aie pas tous ses esprits. Puis, petit à petit, elle progresse et tente d'appliquer les conseils donnés dans un autre contexte par son père. Tout en luttant contre le découragement. Un très bon roman de rentrée pour nos collégiens en quête d'aventure et d'émotions fortes !

 

Nouveautés jeunesse

Histoire tirée d'un fait réel. Nous suivons l'épopée de Juliane à la manière d"un thriller
(...) Il s'agit donc avant tout de survivre dans un milieu hostile. (...) La solitude est l'élément le plus difficile car il faut toujours puiser dans ses réserves pour continuer à avancer.
 Le livre est efficace et le lecteur ressent vraiment les étapes de cette tragédie.

A lire !

 

Le coin lecture d'Arsène

Une histoire vraie qui bouleverse. Un miracle dont Juliane ne sortira pas indemne. Sa culpabilité d’être en vie, les derniers mots de sa mère pendant le crash, les cauchemars qui ont accompagné sa reconstruction ont laissé des traces que le temps peut atténuer mais ne peut pas effacer. Pascale Perrier a écrit Vol 508 à la vie à la mort à la première personne donc tous les ressentis de Juliane sont percutants, le lecteur reste dans les pas de l’adolescente.

 

Les billets de Fanny

Le texte est très bien écrit. On suit les errances de Juliane, on sent son angoisse et parfois son désespoir, retranscrit aussi par la mise en page du texte lors des moments les plus difficiles. Comme Juliane, on cherche des indices prouvant que d’autres personnes ont survécu.

Un joli roman, prenant, issu d’une histoire vraie, à découvrir aux éditions Oskar.

 

1 2 3 loisirs

Juliane trouvera-t-elle le cours d’eau qui la conduira vers les hommes ? Sa lutte de tous les instants pour survivre est magnifique. Reconnaissante envers la forêt qui, pense-t-elle, l’a sauvée, Juliane se consacrera par la suite à sa protection.

Ce récit est basé sur un fait réel et l’auteur, avec beaucoup de finesse et de sensibilité, se met à la place de Juliane et lui fait décrire minutieusement son combat. Un bel exemple !

 

On lit trop dans cette bibli

Tiré d’une histoire vraie, ce roman nous emporte dans un suspens tenu jusqu’à la dernière page. La typographie et l’écriture accompagnent finement les pensées et ressentis de Julianne et le lecteur suit « en apnée » son errance, sa solitude, son angoisse et la lutte contre le découragement. Ce type de récit, la survie en milieu hostile, est rare en littérature jeunesse et est en soi intéressant mais aussi anxiogène et impressionnant. Sa connaissance de la forêt sera la planche de salut de notre héroïne qui donne ici une belle leçon de courage et de persévérance.

 

Les lectures d'Azilis

Ce petit roman est le récit d’une épreuve, d’un combat. Le personnage de Juliane est fascinant. Ces onze jours ont été un véritable cauchemar et on réalise vraiment à quel point quand on comprend l’étendu de ses blessures. L’autrice a voulu rendre hommage à la vraie Juliane, à sa combativité et à son courage. En fin d’ouvrage, elle indique avoir voulu décrire au plus juste ce que cette jeune fille a pu ressentir. Son désespoir et sa solitude. Et je pense qu’elle a su le retranscrire même si une part de la réalité et la force des émotions ressenties ne peuvent appartenir qu’à la vraie survivante. 

Un roman rendant hommage à une survivante avec beaucoup de justesse dans le ressenti.

 

Serial blogueusesTrès impressionnant.

Le livre est court, à peine cent cinquante pages, mais totalement prenant.

Le survivalisme en mode réel

 

 

Inter-CDI 272
Inter-CDI 272
NVL 215
NVL 2015